top of page

Bien se préparer physiquement et mentalement pour ses concours équestres

La clé de la performance et du bien être !


Les concours équestres sont des événements palpitants où la connexion entre le cavalier et son cheval est mise à l'épreuve.

Mais pour briller sur le terrain, une préparation adéquate est indispensable.

Cette préparation va bien au-delà de la simple pratique de l'équitation. Elle englobe également votre préparation physique et mentale, avec une attention particulière à l'alimentation et à la récupération post effort.


On commence avec la préparation physique :


Vous ne pouvez pas la prendre à la légère.

Elle doit être entreprise plusieurs semaines, voire plusieurs mois, avant l'événement.

L'objectif est de renforcer les muscles spécifiques utilisés en équitation, d'améliorer l'équilibre, la coordination et la flexibilité.


Un programme d'entraînement adapté peut inclure des exercices de renforcement musculaire ciblant les jambes, le dos et le "noyau", ainsi que des exercices de gainage pour améliorer votre équilibre.

Des activités comme le yoga, le Pilates ou la natation peuvent également être bénéfiques pour renforcer les muscles profonds et améliorer la souplesse.


C'est parti pour quelques exemples d'exercices :


  1. Squats : Les squats renforcent les quadriceps, les ischio-jambiers et les fessiers, muscles essentiels pour maintenir une position stable en selle. Pour les squats, commencez debout avec les pieds écartés à la largeur des épaules, fléchissez les genoux et descendez les hanches vers le sol comme si vous vous asseyiez sur une chaise. Puis revenez à la position de départ en utilisant bien la force des jambes.

  2. Planche : La planche renforce le noyau, stabilise le tronc et améliore l'équilibre. Pour effectuer une planche, placez vous en position de push-up, mais au lieu de descendre vers le sol, maintenez votre corps droit en contractant les abdominaux et en gardant les fesses alignées avec le reste du corps.

  3. Étirements du dos et des jambes : Les étirements sont essentiels pour maintenir la souplesse des muscles sollicités pendant l'équitation. Des étirements comme la flexion avant, les étirements des quadriceps et des ischio-jambiers aident à prévenir les tensions musculaires et à améliorer la mobilité.


Préparation physique cavalier

Bien sûr, il est important de répéter ces exercices régulièrement, c'est ce qui fera la différence !


Marchez (au moins 10000 pas), étirez vous pendant 5 minutes deux fois par semaine par exemple. Fixez vous un objectif comme tenir 1 minute en gainage !

Pour les squats, commencez par trois séries de 15 bien fait, en contrôlant votre corps.

Ce sera déjà très bien, on a tous commencé quelque part !


On poursuit avec la préparation mentale :


La préparation mentale est tout aussi importante que la préparation physique, voire plus.


La confiance en soi, la concentration et la gestion du stress sont des aspects cruciaux pour performer. La visualisation positive de chaque étape, la respiration profonde et la pratique de la pleine conscience peuvent aider à calmer l'esprit et à se concentrer sur l'instant présent.


Je vous donne quelques techniques pour améliorer tout ça :


  1. Visualisation : Avant le concours, prenez quelques minutes pour vous visualiser en train de réussir chaque étape de l'épreuve. Imaginez-vous en train de préparer votre cheval, de franchir les obstacles avec aisance et de recevoir des éloges pour votre performance. La visualisation positive renforce la confiance en soi et prépare mentalement le cavalier à affronter la compétition avec assurance.

  2. Respiration profonde : Pratiquez la respiration profonde pour calmer les nerfs et rester concentré pendant l'épreuve. Prenez de longues inspirations par le nez, retenez votre souffle pendant quelques secondes, puis expirez lentement par la bouche. Répétez ce processus plusieurs fois pour apaiser l'esprit et réduire le stress.

  3. Pleine conscience : La pleine conscience consiste à être pleinement présent dans l'instant présent, sans jugement ni distraction. Pratiquez la pleine conscience en vous concentrant sur les sensations de votre corps, les bruits environnants et votre respiration pendant que vous vous préparez pour l'épreuve. Cela vous aidera à rester calme et concentré, même dans des situations stressantes.


On passe à l'alimentation et l'hydratation :


Une alimentation équilibrée et une hydratation adéquate sont essentielles pour soutenir à la fois la performance physique et mentale.


  • Avant le concours, privilégiez les repas riches en protéines maigres, en glucides complexes et en bons gras pour fournir l'énergie nécessaire tout au long de la journée.

  • Pendant le concours, restez hydraté en buvant régulièrement de l'eau tout au long de la journée.

Des collations légères et nutritives comme des fruits frais, des barres énergétiques ou des noix peuvent aider à maintenir un niveau d'énergie stable sans causer de lourdeur digestive.


Voici des exemples d'aliments et de collations :


  1. Protéines maigres : Les protéines sont essentielles pour la récupération musculaire et la construction de tissus. Optez pour des sources de protéines maigres comme le poulet, le poisson, les œufs et le tofu.

  2. Glucides complexes : Les glucides fournissent l'énergie nécessaire pour soutenir l'effort physique. Choisissez des glucides complexes comme les céréales complètes, le riz brun et les légumes pour une libération d'énergie soutenue.

  3. Fruits frais et noix : Les fruits frais sont riches en vitamines, minéraux et antioxydants, tandis que les noix fournissent des graisses saines et des protéines. Les collations comme une pomme avec une poignée de noix sont parfaites pour maintenir un niveau d'énergie stable pendant le concours.

Un petit plus que je rajoute dans mon eau, ce sont les pastilles Hydratis

Je vous mets le lien du site. Franchement, je trouve ça très efficace !

Désolée, je n'ai pas de code promo ...



hydratation du cavalier


On termine avec la récupération :


Après l'épreuve, une bonne récupération est essentielle pour éviter les courbatures et favoriser la récupération musculaire.


  • Après avoir marché un peu et bien récupéré comme votre cheval, accordez vous du temps pour vous étirer doucement et masser les muscles sollicités pendant l'épreuve.

  • Prenez également un bain chaud ou utilisez des compresses chaudes pour soulager les tensions musculaires. On trouve aussi des patchs qui libèrent de la chaleur (pharmacie, supermarché ou encore Action)

  • Hydratez vous bien pour compenser la perte de liquides pendant l'effort et privilégiez les aliments riches en nutriments comme les protéines et les antioxydants pour soutenir la récupération musculaire.

  • Et comme lui, accordez vous 24 heures de repos si possible.


On conclue !


La préparation physique et mentale du cavalier est un élément crucial de sa performance lors d'un concours équestre. En commençant tôt, en adoptant une alimentation équilibrée et en mettant l'accent sur la récupération, vous, cavaliers pouvez maximiser vos chances de succès tout en préservant votre bien-être général.


N'oubliez pas : un corps fort et un esprit concentré sont les meilleurs alliés sur le terrain.










Comments


bottom of page